IMG_3984.jpg

Réemploi des matières premières

9 janvier 2017 : je reviens d'une pêche miraculeuse, la première et loin d'être la dernière.


J'ai en effet trouvé à racheter des chutes de cuirs de grandes maisons de maroquinerie, qui sans cette proposition seraient destinées à la déchèterie.


Un monde s'ouvre alors à moi : les surfaces intéressantes de ces chutes vont me permettre de réaliser toutes sortes d'articles de petite maroquinerie. 


Je me sens immédiatement ajustée avec cette idée d'économie circulaire : dans notre monde où la consommation se doit d'être raisonnable et responsable, le réemploi est nécessaire et fondateur dans ce projet.